Artikel

Le Parti Communiste Luxembourgeois (KPL) au conseil communal de Differdange :

Agir en priorité contre la pauvreté et le chômage !

Schriftgröße fontsizedown
fontsizeup

E-mail

Drucken Drucken

20/01/2012

Dès la première réunion du conseil communal à Differdange, le conseiller communiste Ali Ruckert avait souligné que l’engagement prioritaire des communistes au sein du conseil communal allait porter sur la question de la justice sociale.

C’est dans cet ordre d’idées, que le conseiller du KPL a, lors de la réunion du conseil communal du 11 janvier dernier, critiqué le projet de budget pour 2012 et a accusé la majorité DP et Verts de négliger totalement la question de la pauvreté et du chômage, qui ne cessent de croître à Differdange. Il a reproché au bourgmestre Claude Meisch (DP) d’avoir prôné au parlement une manipulation de l’index et de l’ajustement des pensions et contribuer ainsi à réduire le pouvoir d’achat des salariés et des pensionnés, en général, et à Differdange en particulier.

Pour agir contre le chômage des jeunes, Ali Ruckert a proposé, entre autre, la création d’une grande jardinerie communale spécialisée dans la production et la commercialisation de fruits et légumes bio.
Il s’est déclaré favorable au renouvellement des infrastructures sportives et à la construction d’une nouvelle piscine au «Parc des Sports» à Oberkorn, mais il a sévèrement critiqué la privatisation des nouvelles installations sportives, voulue par le DP et les Verts.

«Une chose est sûre : à court terme, des emplois communaux bien rémunérés seront remplacés par des places précaires et mal rémunérées. A long terme, une augmentation des tarifs est plus que probable, du fait que les firmes privées engagées pour la gestion veulent en tirer un maximum de profit», a déclaré le conseiller communiste.